PROJET

« Le projet Nonsense, c’est faire et défaire, retourner le sens des choses, pour réveler l’absurdité de notre société, à travers les yeux d’un personnage fictif. »

Mêlant le réel et l’irréel, le métaphorique et le surnaturel, les cinq musiciens de Nonsense[1] emmènent le spectateur dans les tourments psychologiques d’un personnage à la dérive, véritable produit de notre société actuelle poussée à bout.

C’est le sens des actions humaines qui est questionné ici, aussi bien dans les paroles que dans la musique de Nonsense. Les textes et les riffs sont travaillés par séquence, inversés et retournés jusqu’à obtenir une harmonie entre l’ambiance sonore et le scénario pour en révéler une équation finale. Ici, l’objectif et le subjectif se confondent, dressant une puissante métafiction menée par un front man hypnotisant.

[1] Nonsense a été repéré lors de leur premier concert au Warmaudio de Décines en 2014 par Sounds Like Hell Agency (Lyon) qui leur a permis de jouer à deux reprises en première partie du groupe TEXTURES en 2014 et 2016 au CCO Jean Pierre Lachaise de Villeurbanne et d’ouvrir pour le festival SYLAK OPEN AIR en août 2016. Nonsense est maintenant en autoproduction et a intégré dans son équipe une personne dédiée au Management et à la Direction artistique.